Ouvert à chaque instant


À quel moment vas-tu lâcher le contrôle de la situation ? Peux-tu saisir l'instant ? Peux-tu maîtriser l'instant selon ta volonté en étant bien et serein ? Lis-tu ces phrases rapidement sans mettre en marche ta conscience ? Si ta lecture n'est pas profonde alors tu peux arrêter tout de suite car celà ne sert à rien, ici.

Veux-tu être bien dans ce que tu vis tout en étant une sorte de superviseur ? Ça, je ne veux pas, ça j'ai trop peur, ça j'ai envie mais plus tard car là je dois... À quel moment vas-tu lâcher le contrôle de la situation ? Est-ce que tu dois t'en remettre à ton expérience pour décider le prochain pas ? Pourquoi ? Est-ce que tu vois l'attitude que tu avais lorsque tu étais petit ? Les moments que beaucoup regrettent, car, en fait, à cette période de vie, on était en total liberté mentale. On ne fait pas l'écoute de soi. Qu'est-ce que l'on fait qui nous empêche d'être en écoute ?

Sortir de cette cuirasse "protectrice", ce serait se mettre en danger. Enfin, si on essaie, on s'aperçoit vite que le danger n'est qu'un hamas de limites et de projections mentales. Si tel est le cas, avoues-le que tu es en train de contrôler la situation. Avoues que tu retiens quelque chose. Avoues que tu es dans la peur. La peur n'est pas une méchante. C'est justement un message. Si tu la prends pour l'ennemi, tu rejettes la possibilité d'évoluer sur un point. Comme enfant, nous vivions dans une fluidité, ouvert à chaque instant. C'est la clé pour vivre vraiment !